précédé du pronom relatif que est invariable lorsque ce pronom est complément d’objet direct d’un verbe placé après le participe ; dans ce cas, le participe a pour complément le proposition qui vient après lui.
Ex :
C’est une faveur qu’il a espéré qu’on lui accorderait.
Semblablement le participe reste invariable quand il est

پاسخی بگذارید

نشانی ایمیل شما منتشر نخواهد شد. بخش‌های موردنیاز علامت‌گذاری شده‌اند *